Pensionnat Survival

Dans un monde ou garder un secret est devenu totalement impossible, l'existence des créatures surnaturelles a été révélée. Anges, démons, vampires, Garous et sorcières vivent dans la peur. Vous n'avez plus qu'une seule solution : survivre !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellia Black
Admin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 21
Localisation : La, je suis en pleine orgie de Nutella, foutez-moi la paix !

MessageSujet: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   Dim 28 Oct - 22:51

I - MISE EN PLACE DU PERSONNAGE

ElliaVava =D
ElliaSing =D

PSYCHOLOGIQUEMENT

Ellia est, de façon générale, quelqu'un de très posée, très calme, qui aura rarement un mot plus haut que l'autre et dont le langage dénote de sa culture et de sa classe sociale. Elle est née dans une famille riche et cela est écrit sur son front. Elle prend du plaisir à tuer, d'où sa position de chasseuse de tête. Et son statut de vampire l'aide beaucoup en cela. C'est quelqu'un de très complexe, qui a une sainte horreur de la race humaine qu'elle juge faible et inutile.
Très mystérieuse et possédant une certaine classe, elle semble ne pas se rendre compte de son pouvoir.
Ironique, elle se délecte de mettre les gens mal à l'aise, dans des situations gênantes ou tout ce qui peux s'en rapprocher.
On pourrait lui trouver un nombre incalculable de défaut. Elle est manipulatrice.

Bon, ça te donnes une idée global du perso. Y'à plein de truc que j'ai pas dis. Mais tu te rendras compte ^^

II - LE RP (ENFIN XD)

Le temps était à l'orage. Ellia, qui rentrait chez elle après une soirée mouvementée, sentait qu'elle allait finir trempée. Elle s'en fichait un peu, de toute façon, elle aimait la pluie. Sentir toutes ces petites gouttes d'eau glisser sur son visage la calmait. Elle aimait ça.
Alors, plutôt que de rentrée chez elle, où elle n'arriverait pas à dormir, elle décida de se balader dans les rues de la ville. Elle ne pensait pas croiser des gens, étant donné l'heure tardive - environ 3 heures du matin -. Et elle n’espérait pas croiser quelqu'un. En effet, ses vêtements, plus ou moins rouge de sang, ses cheveux en bataille et la longue entaille qui se refermait à vue d’œil, n'importe qui l'aurait vu aurait pris peur ou aurait eu je ne sais quelle réaction stupide et étrange.
Mais dans l'état actuel des choses elle s'en fichait. Son client du soir avait été plus que chiant, refusant obstinément de lui livrer les infos qu'elle voulait. Alors, certes, elle s'était bien amusée à jouer avec, le torturer pour le faire céder. Mais au bout d'un moment cela était devenu lassant. Voir ennuyant. Elle n'était pas vraiment fatiguée, juste blasée. Elle avait envie qu'il se passe quelque chose d'un tant soit peu intéressant.
Le ciel se déchira. Un sourd grondement emplit la tête de la grise et, aussitôt, la pluie tomba. Elle fut presque aussitôt trempée. Elle se délecta de cette sensation. Ses mains glissèrent sur ses bras nus. La morsure du froid la fit frissonner, mais elle s'habitua vite et elle continua de marcher, lentement, entre les maisons.
Son portable vibra. Elle le sortit de sa poche. C'était son employeur qui l'appelait. Elle rangea son téléphone sans prendre la peine de répondre. Il l'agaçait.
Elle regardait le ciel. Dans le noir complet, elle avançait, connaissant la ville par cœur. Tien, d'ailleurs, maintenant qu'elle se faisait la réflexion, tout les lampadaires étaient éteint. Ça n'arrivait jamais. Sauf quand un petit con décidant de se la ramener et de foutre le bordel dans toute la ville.
Par pure curiosité malsaine - et en se disant que, peut-être, elle pourrait s'amuser un peu en humiliant un jeune - elle se dirigea vers les locaux électriques de la ville.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Elle se retrouvait bloquée devant une porte en fer qui, elle le savait, devait être très épaisse. Elle eu un sourire. Comme si une simple porte allait l’arrêter. Elle contourna l’entrepôt et aperçu une fenêtre. Elle eu un frisson d’appréhension, comme à chaque fois qu'elle allait faire quelque chose d'anormal - autrement souvent - et grimpa sur la gouttière. Une odeur qui n'aurait, en toute logique, pas du se trouver là assaillit ses narines. Du sang ? Ici ? Quelque chose clochait. D'un coup de poing, elle brisa la vitre et sauta au moment où la gouttière, qui n'était pas prévu pour supporter un tel poids - non pas qu'Ellia soit lourde, entendons nous bien - s'effondrait, suivit de peu par le tonnerre. Il y eu grand fracas, et Ellia se mordit la lèvre. Elle avait agit comme une débutante. Ce n'était pas son genre de faire de telle erreur. Elle jeta un coup d’œil rapide aux alentours. Visiblement, personne ne l'avait entendu.
Elle se reconcentra sur ce qu'il se passait dans l'entrepôt. Elle ne voyait pas grand chose. La lune, cachée par les nuages de l'orage, ne lui serait d'aucune utilité. Elle ne pouvait compter que sur sa vision aiguisée de vampire. Mais même alors, elle ne voyait pas grand chose.
Elle ne savait pas s'il était très haute par rapport au sol, mais elle sauta. Bon, elle eu le temps de se sentir tomber. Et puis, la rencontre avec le sol fut silencieuse, mais douloureuse. On entendit seulement résonner son "putain" étouffé.
L'odeur du sang se fit de plus en plus présente, l'assaillant de toute part. Elle en salivait presque. Elle avança, à quatre pattes, à moitié à tâtons. Ses doigts rentrèrent en contact avec un liquide froid. Elle était mi amusée mi choquée. Elle avança encore les doigts et rencontra une masse dure et molle - oui, les deux en même temps -. Qu'est-ce qu'un cadavre foutait ici ?

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-survival.forum-canada.net
Seth/Dimitri AsakOora
Modow Fiche
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Cherche pas, tu vas te faire frapper.

MessageSujet: Re: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   Lun 29 Oct - 0:38

-Mais quel bordel, j'te jure.

Dimitri etait dans l'endroit. Ses grandes ailes noires deployées derrières lui lui donnait quelque chose d'effrayant, comme un ange de la mort tombé comme la pluie sur l'endroit. Ce qui l'avait attiré ici ? Rien, l'envie de foutre la merde, l'envie d'emmerder son monde, l'envie de faire dire : Oh ! C'est Dimitri ! Il avait donc prit un malin plaisir a se poser sur le toit, a braquer la porte en haut, puis de se faufiller dans l'endroit, jusqu'alors éclairé. IL n'y avait qu'un gardien. Il n'avait odnc eu aucun mal a passer jusqu'au generateur, dans lequel il avait mit un grand coup de pied. La lumière clignota deux fois, avant de se couper. Mais manque de chance pour Dimitri, l'homme avait une lampe de poche, et il connaissait par coeur l'endroit.
Rapidement, la lumière éblouit Dimitri. Cependant le jeune homme n'etait pas d'humeur. Il s'approcha d'un pas, en faisant :

-monsieur, dites, vous auriez pas autre chose a faire, plutôt que m'enquiquiner ? Aller voir ailleurs si je m'y trouve, avant que je ne m'enerve pour de bon.

L'homme n'avait pas écouté, l'homme avait payé. Après un magnifique coup de poing, qui avait tout pour lui briser la machoire, Dimitri l'avait ensuite roué de coup, avant de l'attacher a un meuble, a l'aide de sa ceinture. L'homme ne pouvant plus se liberer de l'étreinte mortelle, etait allongé au sol. Dimitri, fier de lui, regardait le corps sanglant, a chaque fois qu'un eclair vibrait dans le ciel. IL recupera alors la lampe de poche, et l'eteignit. Il retourna bidouiller sa machine dans le noir. Cependant, il sentit que quelque chose n'allait pas.
IL y avait eut un bruit. Lequel, il n'en su rien, mais il y avait eut un bruit. Quelque chose qui cassait. Dans le doute, il quitta son poste, et vint se refugier en hauteur. Il ferma les yeux, de toute façon ouvert ou pas, il s'agissait de la même chose, et écouta. L'orage grondait dehors, mais il y avait un bruit. De la feraille qui tombait au sol... Ah, mais ce bruit, il l'avait eut tout de l'heure deja, c'etait quand une plaque de la batisse, suite aux assauts du vent c'etait decrochée.
Non, il y avait autre chose, et c'ets la complainte que laissa échappé l'intruse qui le lui indiqua. En effet, quelque chose etait tombé, et quelque chose c'etait fait mal. Et ce quelque chose avancait maintenant de manière a faire trainer son pantalon contre le sol. Dimitri jouait avec la lampe de poche, en la faisant tourner dans ses mains. Il n'y eut plus de bruit. DImitri prit sa respiration. Il devait savoir ce qu'elle faisait;

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellia Black
Admin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 21
Localisation : La, je suis en pleine orgie de Nutella, foutez-moi la paix !

MessageSujet: Re: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   Lun 29 Oct - 20:22

Ellia n'avait pas vraiment besoin de respirer. Elle le faisait, certes, mais pas par nécessitée. Parfois, comme maintenant, quand elle voulait passer inaperçu - même si pour cette fois-ci c'était rappé - elle cessait de respirer. Cela pouvait être troublant. Mais la plupart des gens ne s'en rendaient pas compte. Enfin, toujours est-il qu'elle ne produisait pas le moindre bruit qu'un humain normal pouvait faire dans une telle situation - respiration saccadée, cœur qui bat à cent à l'heure, tout ça, elle ne connaissait pas -. Non, seul son qu'elle créait et qui l'agaçait, c'était celui du tissu de son jean qui frottait sur le sol. Son qui cessa lorsqu'elle s'arrêta. (Logique, me direz-vous).
Mais le bruit qu'elle faisait ne suffit pas à couvrir le bruissement qu'elle entendit. Elle se figea. Regarda tout autour d'elle. Son champs de vision limité ne l'aida en rien. Il y avait quelque chose. Et elle ne savait pas ce que c'était. Ce frémissement, comme un coup de vent, l'intriguait. Elle se mis debout. Au moment ou ses pieds touchaient le sol, elle se souvenait qu'elle portait des talons. Elle les retira rapidement, silencieusement. mais elle avait plus que conscience qu'elle était repérée.
Elle décida de reléguer au second degré le cadavre. Visiblement, la chose qui l'avait tué était toujours ici.
Sur ses gardes, elle écoutait attentivement. Elle ne percevait que le bruit de la pluie qui tapait sur le toit en taule de l'entrepôt. Elle retint un juron. Elle était vraiment dans la merde.
Ses chaussures à la main, elle fit quelques pas en avant, aussi silencieuse que possible - autrement dit, on ne l'entendait pas -.
C'est ce moment, plus ou moins opportun que choisit un éclair pour déchirer le ciel. La lumière emplit l'entrepôt. Aussitôt, elle chercha des yeux l'être de ses malheurs. Elle n'aperçut qu'une tignasse violette et des grandes formes noires derrière.
Qu'est ce que c'était ? Elle se posa sérieusement la question, car ce qu'elle avait vu, même si elle n'avait fait que l'entre-apercevoir, était assez ... Inquiétant.
Bien qu'elle ai conscience qu'elle devait aussi faire peur à voir, elle pensait vraiment être plus normale que le truc qu'elle avait cru deviner.
Soudain, elle se rendit compte que si elle avait pu le voir, lui l'avait certainement pu aussi. Elle se déplaça alors vers la droite. Elle bougeait lentement, aux aguets, essayant de discerner autre chose que le bruit assourdissant de la pluie. Son pieds butta contre le cadavre. Elle l'évita et continua de se décaler. Elle ne savait pas exactement jusqu'où elle pouvait aller, elle se figea alors quelques pas plus loin, avant de rencontrer un mur. Il aurait été dommage de se faire repérer aussi bêtement.
Un nouvelle éclair. Elle retint un soupire. Ok, elle s'était fait chié à bouger pour que dalle.
L'avantage, c'est qu'elle l'aperçut de nouveau. Du coup, elle put identifier les deux masses comme étant des ailes ... Hein ? Des quoi ? Des ailes ? Mais ... Heu ... Non !

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-survival.forum-canada.net
Seth/Dimitri AsakOora
Modow Fiche
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Cherche pas, tu vas te faire frapper.

MessageSujet: Re: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   Lun 29 Oct - 23:02

Dimitri etait loin d'être un plongeur en apnée pro. Par consequent, vint le moment, ou l'air vint a manqué. PAr chance, et ayant eut la sublime idée de compté si l'orage venait ou allait, il etait parvenu a la conclusion inutile, que les eclair etaient a intervale regulier entre le moment ou tonne le tonnerre et ou l'éclair eclate. Par consequent, il expirait bruyemment quand le bruit de la foudre etait a son paroxisme. La personne qui etait présente, etait tout sauf discrette : Dimitri su exactement ou elle etait, quand elle fit un bruit de talon sur le sol.
Une femme, ou un homme avec des talons en bois...Dimitri etait assit, et qu'il ne bougeait pas, même les ailes, bien qu'elles lui demangeaient. A nouveau le tonnerre fut audible, puis le temps du decompte de Dimitri, la silhouette se devoila. Dimitri n'en vit pas grand chose. Juste quelque chose de grand et fin, avec quelque chose de pointu dans la main. Qu'etais-ce ? Des poignards ? Un fusil ? Dimitri n'en savait rien, et quelque part il s'en fichait.
Le noir revint donc, encore plus impression qu'il etait aveuglé. Il referma donc les yeux, tout en guettant le prochain bruit d'orage.Autant garder encore le suspence, bien que le jeune homme mourrait d'envie de se devoiler a la demoiselle. Il y eut a nouveau l'orage. DImitri compta, et au moment ou l'eclair provoqua un bruit assourdissant en tombant sur le paratonnerre du batiment, Dimitri se mit sur ses pied, tout en regardant ou etait la dmeoiselle.
Après quelques minutes, Dimitri leva le bras, et projeta la lumière jaune en plein dans les yeux de la demoiselle. Tout ce qu'il fit, fut alors :

-Tient, une bonne soeur. Qu'est-ce tu viens faire la, hein ? C'ets pas ici que tu trouveras ton paradis. Mais si tu tiens absolument a la retrouver, je peux t'y emmener, ahahaha !
"-Dimitri ! N'as-tu pas honte ?!"
-Non, pas le moins du monde.

Il y eut un nouvel eclair, qui vrilla toute la zone, illuminant alors le cadavre, qui etait mort les yeux grand ouvert, et la bouche entrouverte. Il avait encore les mains qui tenaient la sangle, et un filet de sang coulait de sa bouche. Dimitri ne l'avait pas raté, et vu l'expression horrifiée qu'avait l'homme, il n'y etait pas allé de main morte.

-Qu'est-ce tu fais la, mademoiselle, tu as perdu quelque chose ? Une chose est sure : tu as forcement quelque chose a perdre.

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellia Black
Admin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 21
Localisation : La, je suis en pleine orgie de Nutella, foutez-moi la paix !

MessageSujet: Re: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   Sam 3 Nov - 19:03

Ellia ne connaissait pas vraiment le sentiment qu'on appelle peur. Elle se souvenait, vaguement, l'avoir ressentit lorsqu'elle était humaine, mais à présent tout avait changé. Elle n'était plus la même. Ceux qui l'avaient rencontré il y a longtemps auraient pu en attester mais cela faisait bien longtemps qu'ils étaient morts et enterrés. Cela arrangeait plutôt pas mal notre vampiresse. Elle n'aimait pas qu'on mette à jour ses faiblesses. même les plus anciennes.
Enfin, toujours est-il qu'en ce moment, elle n'avait pas peur. Elle était inquiète, certes, car elle sentait la puissante odeur du sang, mais elle n'avait pas peur. Pour que cette senteur soit aussi présente, le meurtre n'avait pas du être jolie jolie et elle se demandait sérieusement quelle créature étrange dotée d'ailes avait pu commettre ça. Surtout que le sang était frais et qu'Ellia n'avait rien entendu. Oui, vraiment, mi curieuse, mi anxieuse, elle attendait la foudre pour pouvoir mettre un visage sur ce truc.

Ce qui devait arriver arriva, et un éclair illumina le champs de vision des deux créatures. Elle se rendit compte que l'homme en face d'elle - enfin, presque - se tenait sur ses deux pieds. Elle eu un mauvais pressentiment, qui se confirma : une lumière emplit ses yeux, l'aveuglant complétement. Elle n'aimait pas la lumière. Elle la supportait, certes, mais directement dans les yeux, c'était un peu trop demander son corps mort. Instinctivement, elle se recroquevilla sur elle-même. Elle fit trois pas en arrière, tentant de se soustraire au rayon en se protégeant de ses mains et de ses bras.

L'homme - parce qu'il s'agissait bien d'un homme - prit soudainement la parole. Ellia se releva prestement, sortant de la lumière. Dans l'ombre, elle détailla son interlocuteur. C'était quelqu'un de normal - bien qu'assez sexy -. Enfin, c'est ce qu'elle aurait penser. Si dans son dos ne poussait pas deux grandes ailes noires. Cela étant, la jeune fille tiqua sur ses paroles et répliqua, du tac au tac, ironique :

- Une bonne sœur ? Ou ça ? (Elle regarde tout autour d'elle) Moi je ne vois qu'un humain pitoyable qui se prend pour ce qu'il n'est pas.

Elle ne le voyait pas bien, éblouie par la lampe qu'il tenait, mais elle discernait tout de même ses ailes. Il dit quelque chose, des mots n'ayant aucun rapport avec la situation, elle sourit :

- Attention mon cher, tu divagues. Peut-être faudrait-il te mettre en institution ?

Un éclair déchira le ciel. L'homme ne la regardait pas et elle suivit son regard. Ses yeux tombèrent sur le cadavre. Comme elle l'avait deviner, il était sacrement amoché. De petits hamsters courait dans son ventre. Elle sentit ses dents picoter ses lèvres. Ok, elle avait faim.

- Quelque chose à perdre ? Hmmm ... Pour l'instant, la seule chose dont je peux me débarrasser c'est toi ... Rien d'important, donc.




_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-survival.forum-canada.net
Seth/Dimitri AsakOora
Modow Fiche
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Cherche pas, tu vas te faire frapper.

MessageSujet: Re: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   Lun 5 Nov - 18:13

-Disons que quelqu'un qui se balade avec une croix autour de la nuque, c'est pas commun. En faite il n'y que les bonnes soeurs qui portent des croix. Et sache, que le plus pitoyable d'entre nous c'est toi. Pourquoi ? Parce que tu m'évoques de la pitié, a croire que tu fais peur

Dimitri sourit, avant d'exploser de rire. Cette fille etait vraiment risible, et il voyait deja le moment ou il allait lui faire subir la même chose qu'a ce pauvre cadavre. Ensuite, Seth intervint, et son petit dialogue avec lui, fut incomprehensible pour la demoiselle, qui lui dit, dans un premier temps, qu'il divaguer, avant de lui suggerer, qu'il fallait se faire internet. Cela ne plût absolument pas a Dimitri, qui claqua de la langue mécontent. Il se garda de lui sauté a la gorge, et posa plutôt une autre question, en gardant sa nonchalance, masquant bien ses envies de meurtres. Il se contenta de fixer le cadavre, en songeant qu'il allait faire la même chose a la jeune femme.
Se debarasser de Dimitri ? C'est pas possible. Ce mec est aussi casse pied qu'un cafard, et aussi chiant qu'une mouche quand on dort. Songea Seth. Cette reflexion a voix haute, fit exploser de rire Dimitri. Tout en remettant le faiseau lumineux sur la demoiselle, il repondit a son frère :

-Merci pour cette comparaison, elle est flatteuse ! Maintenant a toi, demoiselle.

D'un battement d'aile, il sauta, sans quitter de la lumière la fille. Il s'approcha doucement, menacant, se servant de ses ailes pour être encore un peu plus grand. Une fois a quelques mètres de la demoiselle, il fit simplement :

-Putain, j'pensais qu'en descendant tu s'rais plus belle, mais c'est pas du tout le cas. T'es vraiment moche. Tu as pensé a te tuer ? Quoi que même la mort ne voudrait pas de toi. Si tu veux, je peux t'aider a passer les portes de la mort. Je me ferais même une joie de t'evicerer.

Dimitri sentit presque Seth frisonner en lui. Il sourit, amusé. Il decida ensuite d'utiliser le bordel sur le toit a son avantage. S'il ne peux pas entendre les moindres mouvements de la jeune femme, alors elle ne pourrait pas le suivre non plus. Il se recula d'un pas, et s'envola, éteignant la lumière. Rapidement, il se deplaca, le bruit de la pluie infernal couvrant le battement de ses ailes. Une fois derrière la demoiselle, en hauteur et a bonne distance, il fit :

-Et si nous jouions toi et moi ? (Il se deplaca ailleurs) Le but de ce jeu c'est (IL se deplaca a nouveau) de me trouver avant (nouveau deplacament) que je ne te tue. (il se mit juste devant la demoiselle, visage face a visage) Bon courage.

Et voyant le coup arriver, il se recula, et partit se mettre en hauteur, derrière la jeune femme, de manière que lorsqu'il y ait un nouvel éclair, la demoiselle ne le voit pas.

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Rp qui n'a rien à voir avec le forum =D
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une requête vraiment spéciale (rien à voir avec le forum ^^) [Traitée]
» Les Orks de Barbarie. (Rien à voir avec Santa Barbarie)
» Rien, mais rien à voir avec le JDR, les gars : ma boutique !
» Oui je suis un géant vert...et non je n'ai rien à voir avec celui des boîtes de maïs - Robert D. Banner
» Erin McAlister • Donner sans rien attendre en retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Survival :: Pensionnat Survival :: La salle de repos-
Sauter vers: