Pensionnat Survival

Dans un monde ou garder un secret est devenu totalement impossible, l'existence des créatures surnaturelles a été révélée. Anges, démons, vampires, Garous et sorcières vivent dans la peur. Vous n'avez plus qu'une seule solution : survivre !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de la Fonda'

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellia Black
Admin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 21
Localisation : La, je suis en pleine orgie de Nutella, foutez-moi la paix !

MessageSujet: Présentation de la Fonda'   Mar 28 Fév - 15:43




Les fondamentaux
Nom : Kokawa
Prénom :Aika
Age et Date de naissance : Samedi 1er Octobre 1997 ~ 15 ans
Sexe : Féminin
Race : Sorcière
Préférence sexuelle : Bisexuel

Code 1 & 2 : [Code Validés]



Et ta tête elle ressemble à quoi ?
Physiquement, Aika se démarque des autres grâce à sa longue chevelure bleu électrique, fine et soyeuse, coiffée la plupart du temps avec le plus grand soin. Elle n’est pas vraiment belle, mais elle a du charme, on se retourne, impressionnés par sa prestance, dans la rue. Du haut de son 1mètre50, Aika a le regard sur et déterminé des « grandes personnes » même si elle a longtemps été complexée par sa petite taille. D’ailleurs, chez elle, tout est petit, elle a de petites mains, de petits pieds, de petits seins, un petit nez. Au milieu de tout ça, comme une tache sur un manteau blanc, deux grands yeux, noirs comme la nuit et la mort. Mais ne vous y trompez pas, ils leurs arrivent parfois de changer de couleurs avec l'humeur de la jeune fille et ils deviennent alors d'un bleu profond, ni clair, ni foncé, juste un bleu pur.
La peau pâle comme celle d’un cadavre, Aika aime jouer avec les contrastes et porte souvent des vêtements noirs, ou du moins de couleurs sombres. Sa garde-robe est constituée à l’essentiel d’habit gothique ou emo en tout genre, de la robe en dentelle fine au tee-shirt tête de mort en passant par le jean plein de chaînes.
Ses chaussures, elles, sont aussi variées qu’elles sont colorées. Disons que c’est l’élément de son look qu’elle aime laisser pour compte. C’est ainsi qu’on la verra porter des baskets roses fluo ou des talons fins, noirs et classique.
Il y a une chose dont Aika est très fière et dont elle se vante auprès de pas mal de gens, c’est sa pilosité quasi inexistante. Détail inutile, me direz-vous ? Je suis bien d’accord, mais elle en est très fière, c’est comme ça ...



Et toi t'es aussi sympas qu'on le dit ?
Impulsive. Curieuse. Bruyante. Gentille. Affectueuse. Cinglée. Marrante. Bizarre. Studieuse. Prévenante. Aventurière. Rêveuse. Ambitieuse. Indépendante. Chiante. Sadique. Ouverte. Exubérante. Passionnée. Compréhensive. Joueuse. Taquine. Sensible. Nerveuse. Machiavélique. Volontaire. Méfiante. Franche. Trop franche. Complexée. Maladroite. Perverse. Embêtante. Torturée. D'autres traits de caractères apparaîtront au fil de l'histoire.



Raconte un peu comment t'es arrivé
Louise Egleton, anglaise de souche, née dans une famille noble du XIX ° siècle, avait suivis ses parents au Japon dans le but de fuir les attaques terroristes que ravageaient le pays à cette époque. Pourquoi vers le pays du soleil levant ? Pour la simple et bonne raison que c’était une contrée qui fascinait sa mère, Miss Clothide Egleton. La richesse et le statut social de sa famille permirent à la jeune Louise d’apprendre rapidement le japonais et de fréquenter les meilleures écoles de l’archipel. Suivant les traces de sa mère, Louise se fit un nom dans la mode et est aujourd’hui l’une des créatrices les plus en vogue aussi bien au Japon qu’aux États-Unis et même en France. Et, ce que personne ne sait, elle a ce don de pouvoir voir le futur … Ce qui, entre nous, a dû sacrément l’aider pour percer dans la mode.

Dans le total opposé, Ichigo Kokawa, travaillant pour payer le loyer du minuscule appartement familial et économisant dans l’espoir de pouvoir s’offrir les études dont il rêvait, ignorait tout du mot richesse. Il passait le plus clair de son temps libre à tenter tant bien que mal de développer ses pouvoirs. Il n’était pas très fort mais avait une bonne maitrise de la télékinésie. Un coup du hasard fit qu’il eut l’occasion d’intégrer une école de renommée. Et pauvre, mais pas bête, il se fit rapidement connaître, et est à ce jour le directeur d’une des plus grosses entreprises d’informatique au monde.

Beaucoup de choses les opposaient, mais ils se sont quand même rencontrés. Ichigo, à qui le succès était monté à la tête, passait de femme en femme, les traitant comme des objets et ne regardait plus à la dépense. Louise, elle, avait la chance de voir ses créations sur les podiums de la Fashion Week à Paris, alors même que sa mère n’y était jamais parvenue. Ichigo et Louise s’étaient ainsi rencontrés lors d’un défilé. Ce fut, étrangement, le coup de foudre. 4 ans plus tard, ils célébraient leurs unions par les liens sacrés du mariage au Japon et continuaient leur petit bonhomme de chemin... Durant trois mois, époque à laquelle Louise tomba enceinte.

Puis, après 9 mois de galère intense, la petite Aika naissait dans la salle de bain dorée de la demeure familiale des Kokawa. Passant ses premières années entre les bras de différentes nounous, Aika prit, en grandissant, l’habitude de pourrir la vie des jeunes filles aux pairs que ses parents engageaient. Entre sales coups et fugues répétées, Aika essayait tant bien que mal d’attirer l’attention de ses parents. Et elle échouait royalement à chaque fois.

À l’âge de 5 ans, la dernière des Kokawa avait découvert ses pouvoirs. Elle n’en avait parlé à personne, gardant son secret au plus profond d’elle-même, mais, vous vous en doutez, elle utilisait (et développait) son talent en rendant folle ses « baby-sitteuse ». Elle se découvrit ainsi des aptitudes en télékinésie, pyrokinésie, hydrokinésie, aerokinésie et géokinésie.

Elle avait découvert sa capacité à contrôler l’eau et les objets inanimés un soir ou elle s’était relevée en pleine nuit et avait fait tomber un verre… Forcement, quand soudain le verre change de trajectoire et que l’eau flotte devant vous, ça fait quelque chose…

Le feu et la terre étaient venus plus tard suite à une série d’expériences pour tenter de comprendre ce qu’il se passait.

Mais plutôt que de l’effrayer, ça l’avait plutôt amusée. Il n’y a pas grand-chose a dire de plus.

L’été de ses 10 ans, les humains dits « normaux » ont fait un véritable scandale à la révélation des créatures surnaturelles.

Dès lors, ses parents n’ont plus quitté l’archipel, surprotégeant leur fille après que celle-ci leur eu montré ses capacités. Pour elle, c’était plus que génial, elle avait toujours rêvé que ses parents s’occupent d’elle, alors là, elle était servie.

Puis, la routine s’installant durant 3 ans, et la folie demeurant dans le monde des humains, les parents commencèrent des négociations avec les maires de la ville de Tokyo, voulant racheter un vieux bâtiment inutilisé. Aika ne comprenait pas. Elle avait 13 ans à l‘époque et traversait une passe difficile. La crise d’adolescence comme on dit … Elle s’était enfermée dans sa chambre, refusant tout contact avec l’extérieure et c’était réfugiée sur le net. Elle y avait rencontré des gens intéressant comme une vampire nommée Sylvia … Un peu suicidaire, mais sympa.

Et puis, un an plus tard, suite à l’acquisition par les Kokawa du futur Pensionnat Survival, Louise et Ichigo avaient été tués… Ou plutôt exécutés, c’est comme ça que le voyait Aika. Elle était seule maintenant… Seule et les polémiques qui faisaient rage aux cœurs de Tokyo la concernaient maintenant directement… Seule et on lui demandait des comptes de tout les cotés… Seule… Et puis, un matin, le maire de la ville était venu la voir, lui disant que le projet de ses parents était et serait de toute façon un échec. Énervée et blessée dans son amour propre, elle avait annoncé qu’elle reprenait les rennes du Pensionnat, à la surprise générale.

Voilà comment aujourd’hui, la seule école de « monstres » au monde est dirigée par une ado en crise … Bon courage ~



Et dans la vraie vie, t'es dealer de drogue ?
C'est quoi le prénom que tes parents t'ont donné ? Emilie, mais vous pouvez dire M (<-- Oui, elle rêve qu'on l'appelle comme ça depuis longtemps xD)
Et ils ont choisis ça y'a combien de temps ? Ben 15 ans ... Hé hé hé

T'as déjà vu un oiseau qui fait plouf-plouf ? Heu ... Bien sur que oui xD J'ai élevés les oiseaux qui font plouf-plouf xD

Comment t'as débarquer ici ?J'ai crée cet endroit (<-- se la pète)
Et alors, il en dit quoi le monsieur dans ton cerveau ? Tu aimerais bien le savoir hein ?

Tu savais que les vaches ça pond des oeufs ? Evidemment que jle savais ! C'ma soeur que me l'a dit !

Un ptit Mot ? Je suis la fonda', je fais ce que je veux !
On dit Merci à Madame Alysha Du Fow' S.o.S

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-survival.forum-canada.net
Seth/Dimitri AsakOora
Modow Fiche
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Cherche pas, tu vas te faire frapper.

MessageSujet: Re: Présentation de la Fonda'   Dim 22 Avr - 17:21

Fiche validée ~

_____________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellia Black
Admin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 01/10/2011
Age : 21
Localisation : La, je suis en pleine orgie de Nutella, foutez-moi la paix !

MessageSujet: Re: Présentation de la Fonda'   Dim 22 Avr - 17:22

Merci xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-survival.forum-canada.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de la Fonda'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de la Fonda'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Survival :: Parce qu'a toute chose, il y a un debut ... :: Présentation :: Pre'z Validées-
Sauter vers: